Se reconnecter à l’humain !

7 novembre 2012
 
Se reconnecter à l’autre

Certes, le monde est de plus en plus virtuel, des petits robots envahissent nos maisons et nos entreprises, mais tout de même…. Soyons sérieux !

Se reconnecter à l’humain, j’entends pas la ne pas oublier que l’on s’adresse avant tout à un homme ou à une femme dans un échange, qu’il soit plombier, PDG, assistant, infirmer, cadre ou non….

Dans mon travail, je suis de plus en plus obligée de reprendre les « basiques » : dire bonjour le matin à toute son équipe, prendre le temps de se voir et surtout de s’écouter, incroyable non ?

A croire que le « bonjour madame, merci au-revoir est démodé, mais je ne le crois pas.

Demandez-vous, par exemple, à quand remonte la dernière soirée que vous avez passé avec votre meilleur(e) ami(e) à réellement échanger, s’écouter, parler de choses sincères, profondes et non pas partager une activité ou pire être côte à côte à regarder son smartphone… J’ai posé la question dernièrement à un partenaire professionnel de moins de 30 ans, il ne se rappelait pas…. C’est ainsi que l’on s’éloigne des personnes que  l’on aime et que nos relations deviennent de plus en plus superficielles, y compris dans notre sphère personnelle, qui contribue grandement à un équilibre général de vie…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

A quoi servent les RH dans les PME ?

2 janvier 2012

Mais pour commencer, c’est quoi les RH, les Richesses Humaines (plus communément connues sous le nom de Ressources Humaines) ?

Pour beaucoup de français, c’est une fonction qui a trés mauvaise presse, pour diverses raison :

  • il n’y en a pas véritablement
  • les personnes en charge des RH ne sont pas des professionnels
  • Les personnes en charge des RH ne gèrent que l’aspect administratif de la fonction sans intégrer la stratégie de l’entreprise (bien souvent ils ne la connaissent pas d’ailleurs)
  • il n’y a aucun véritable gestion des carrières, communication, organisation….

Il est vrai que notre chantier RH est vaste, trés trés vaste d’ailleurs, les RH englobent plusieurs aspects !

L’évolution du métier, un peu d’histoire :

C’est la plus jeune  fonction dans l’entreprise : c’est en 1936, chez Peugeot qu’il y a pour la 1ère fois une direction des RH

  1. la fonction Personnel : gestion d’individus, assez paternaliste
  2. la fonction RH : l’homme non plus comme un simple individu, mais comme une ressource, un élément de l’entreprise
  3. la gestion de ses compétences, centré sur ce que peut apporter l’individu à l’entreprise pour gérer, traiter, développer.
  4. Aujourd’hui, les grandes entreprises réfléchissent à leur responsabilité sociale, et au développement durable, à de la prospective…

Les 4 éléments qui influencent l’organisation des RH :

  1. La taille de l’entreprise
  2. Son secteur d’activité
  3. Les Valeurs des dirigeants, leur approche (l’envie de faire des RH)
  4. Les valeurs locales, la situation géographique ( à l’étranger : éthnomanagement : discipline qui cherchent à comprendre les diverses pratiques de gestion dans les différentes cultures et privilégier le point de vue de la culture locale). Mais ici et ailleurs et de plus en plus, le management multiculturel évidemment

Plus on accorde de place à l’individu dans une entreprise, plus on est dans une économie sociale, sinon c’est une logique de marché : une économie de marché…. Et, chose amusante et follement intéressante : l’économie sociale est beaucoup plus rentable que l’économie de marché !!!

La gestion est différente selon si la population cible est :

  • les séniors ( + de 45 ans ou 50 ans, ou 55 ans, ou….. :))
  • la génération X (entre 30 et 50 ans)
  • Génération Y (moins de 30 ans) et Génération C… pour Connected, les derniers-nés du monde du travail…..

Alors, les domaines clés des responsabilités RH :

L’administration (administratif, paie, gestion du temps de travail, des congés divers et variés, des absences…..)

La formation : qui évolue beaucoup, il y a le plan de formation bien entendu, mais aussi la gestion des DIF, des CIFs, des bilans d’étape professionnel, l’apprentissage, la professionalisation, le tutorat, les entretiens professionnels et mi et fin de carrière, bref, de quoi jouer !

Le recrutement : ah, que dire…..beaucoup de bruit pour rien ? un conseil : pratiquez le recrutement équitable, la majorité des problèmes Rh proviennent d’une erreur de casting, et surtout dans les TPE et PME !

Le développement des RH ; les politiques RH : GPEC, politique de rémunération, gestion des carrières…. Enorme chantier, beaucoup de prospective et passionnant by the way !

Les conditions de travail et la sécurité : de plus en plus important, au-delà des registres et affichages, il y a surtout la mise à jour de votre DURP (Document Unique d’évaluation des Risques Professionnels), qui inclue la prévention sur les risques routiers, le stress, le harcèlement, les TMS…..

Les relations sociales : si vous avez des délégués du personnel, un CE, un CHSCT, selon la taille et la politique de l’enterprise. A partir du moment où vous avez des IRP (Institution Représentatives du Personnel), il faut prendre du temps pour les gérer

La communication interne et RH : un aspect primordial et si souvent négligé, et pourtant, que de bénéfices lorsqu’il y a une véritable communication interne, à bien des égards…..

Si vous souhaitez développer votre entreprise, c’est à dire recruter des hommes et des femmes, des compétences, il vous faudra inévitablement accorder de l’importance aux Richesses Humaines, les entreprises qui sont gérées par des purs financiers et autres fonds de pension finissent par couler, surtout les petites et les exemples sont légions !!!

Je vous souhaite une merveilleuse année 2012, avec un excellente gestion des vos Richesses Humaines !

Le plaisir dans le travail !

13 juin 2011

Et si le travail procurait aussi beaucoup de plaisir ?

Apprendre à travailler et à découvrir ! Tout commence à l’école, nous nous rappelons nos matières préférées, elles étaient souvent en lien avec la pédagogie du professeur, le plaisir que nous avions à découvrir, car ces profs savaient nous donner du plaisir, aiguiser notre curiosité et l’envie d’apprendre voire de se dépasser.

Il faut savoir que nous apprenons 4 à 5 fois plus vite lorsque nous avons du plaisir !

Postulat de base : nous faisons bien ce que nous aimons….

Par la suite, à une époque de « formation tout au long de sa vie » (obligatoire, sinon nos compétences s’émoussent et nous devenons donc indubitablement incompétents….) avec toutes les possibilités qui s’offrent aux adultes (DIF, apprentissage, CIF et autres formations dans le cadre du plan), les formateurs ont le vent en poupe.

Néanmoins, il est vivement conseillé qu’ils varient le rythme, développement une pédagogie ludique et intègrent des jeux, d’où le développement des jeux de rôle, mises en situation, sérious games et autres légos pour adultes….

Je peux vous assurer que pour passionner des stagiaires novices sur le droit social, il est souhaitable de les intéresser au sujet de façon ludique si vous voulez qu’ils intègrent cette matière… peu intuitive !

Le plaisir comme compétence lors de ses recrutements !

Il est essentiel de recruter un futur collaborateur qui aime au moins à 60% son métier, ce qu’il va faire au sein de votre organisation. Pour ce faire, lors du recrutement, il est intéressant de s’intéresser à lui et lui demander quelles sont ses motivations et ce qu’il préfère dans son métier !
De même, il est primordial que le candidat puisse s’entendre avec son manager et ses collègues. Si la relation est tendue, la collaboration sera infructueuse et conflictuelle. Ce n’est pas une question de « bien » ou « pas bien », c’est juste une question de différence, nous pouvons ou non bien s’accorder pour travailler avec un collaborateur, c’est comme pour un mariage…. Et il est tout à fait illusoire de penser que l’on va changer son collaborateur (ou son mari !). Ainsi, dès le départ, se poser les bonnes questions sur le savoir-être et les valeurs qui sont essentielles pour travailler avec nous (personnes et organisation).

Plaisir = motivation !

Êtes-vous longtemps motivé à faire une activité que vous n’appréciez pas ? Moi non plus…. Ainsi il y a plus de chance pour que le collaborateur qui aime son travail reste au sein de votre entreprise, s’il peut exercer ses talents et s’épanouir dans des missions qui le passionnent.
Il est intéressant par ailleurs de voir se développer des crèches, salles de sport, masseurs et autres bar lounges qui ont pour objectif d’améliorer les conditions de travail des salariés, afin qu’ils puissent se sentir bien au sein de leur entreprise… pour une plus grande satisfaction donc !
Qui dit motivé dit souvent fidélisé, le plaisir au travail apporte du sens, les personnes s’intéressent à leur travail, comprennent ce qu’ils font, pourquoi et pour quoi….Cela développe également le sentiment d’appartenance (plaisir à appartenir à une équipe)
Lorsqu’une personne est épanouie dans son travail, elle est joyeuse, inventive, créative et apporte de la convivialité. Le rire et l’enthousiasme sont contagieux et c’est tant mieux !

Comme j’aime à le dire « une journée sans rire est une journée perdue »….
Et la communication ?

Apprécier ses collègues, boss, partenaires, clients, c’est mieux communiquer avec eux ; comment expliquer quelque chose qui ne nous intéresse pas ?

Cette communication se retrouve dans le transfert des compétences, non  seulement pour les séniors mais pour tous les formateurs internes, binômes….

Un bon vendeur aime l’humain et la négociation, il a de l’enthousiasme à faire son métier, sans quoi il rentre avec des bons de commande vierges….
Un bon manager, apprécie son équipe, a une forte dimension humaine, s’intéresse aux autres et a envie de les faire progresser, monter en compétences. Il fonctionne non pas sur la peur mais sur le plaisir d’avancer et de réussir ensemble !
Plaisir, développement personnel et dépassement de soi !

Quel bonheur de comprendre, d’arriver à faire quelque chose de nouveau, la satisfaction du travail bien fait en regardant le résultat !

Y arriver, voila qui procure beaucoup de satisfaction, gagner une mission, accomplir une tâche ardue, aller plus loin, proposer des idées qui sont reprises…

L’épanouissement personnel se développe grandement dans le travail, en même temps que nos relations sociales, c’est d’ailleurs un lieu privilégié pour développer son cercle relationnel, voire se faire des amis.Le travail apporte également la reconnaissance sociale et une réponse à la sempiternelle question « vous faites quoi dans la vie ? »….
Enfin, si vous avez du plaisir dans votre travail, vous pourrez le transmettre à vos enfants pour qui vous êtes un modèle, c’est votre paradigme que vous leur offrez…

Un peu de sémantique avec les définitions du Petit Robert :

Travail : « Ensemble des activités humaines coordonnées en vue de produire quelque chose »
Plaisir : «  ce qui procure à quelqu’un une émotion  ou une sensation agréable, une satisfaction ; objet ou action qui en est la source ou l’occasion »….Vous êtes d’accord, c’est bigrement compatible non ?!

Les bienfaits du travail collaboratif….

13 février 2011

Elle est terminée l’époque où il y avait d’un côté les patrons de l’autre les salariés…

Il subsiste toujours – surtout dans certaines entreprises – un clivage entre les cols blancs et les cols bleus, les cadres et les non-cadres, comme avant il y avait les cerfs et les seigneurs…

Aujourd’hui, un chef d’entreprise intelligent sait qu’il ne peut pas diriger tout seul, il doit travailler avec son réseau interne (ses collaborateurs) et son réseau externe (ses partenaires : OPCA, médecin du travail, expert-comptable, conseil RH…)

J’entends encore certaines personnes parler de collaborateurs qui sont « important » et d’autre non, alors pourquoi les avoir embaucher ? La réalité est que chaque personne est importante, son degré de responsabilité, ses attributions, son niveau d’autonomie et son positionnement dans l’organigramme est différent, mais s’il est présent dans l’entreprise, c’est bien qu’il sert l’entreprise, et donc qu’il est nécessaire et important, n’est-il pas ?

Certaines entreprises peuvent traverser de grandes difficultés du fait d’une mauvaise standardiste ou d’un comptable peu scrupuleux…. ils sont toujours peu importants à vos yeux ?

Ainsi, plus les entreprises ont un management participatif et définissent clairement qui fait quoi, plus elles améliorent leur climat social et leurs bénéfices avec ! Il est prouvé et reprouvé que placer l’homme au coeur de son organisation est rentable, alors qu’attendez-vous pour mener une réelle politique RH, avec une stratégie claire, une véritable politique de rémunération et de formation, une vision limpide et pour anticiper ???

Par ailleurs, mettre en avant chaque collaborateur – au-delà d’une reconnaissance bien nécessaire et humaine – amène les collaborateurs à être davantage autonomes, responsables et référents dans leurs missions et tâches.

A mon sens, l’assistanat est une grave erreur, et ne laisser aucune autonomie, ne pas déléguer, ne pas réellement communiquer amène vos collaborateurs à être au fur et à mesure de simples exécutants peu impliqués, ce qui renforce le sentiment de solitude du chef d’entreprise…

Responsabilisez chaque collaborateurs, prenez des décisions après avoir échangés tous ensemble lors de réunions et surtout communiquez, communiquez vraiment !

Vos salariés sont une mine d’or non exploitée…..

Si vous leur demandez leur avis sur un dossier, leurs suggestions concernant l’entreprise, ce qu’ils peuvent améliorer au niveau des conditions de travail, de votre site internet, de la gestion du temps, sur tous les aspects de leur poste, de leur service et de l’entreprise au sens large, ils vous apporterons des solutions qui vous ferons gagner beaucoup de temps et d’argent en plus de développer la motivation de toutes vos équipes !!!

A quel moment leur demander ?
– lors de la création ou de la réactualisation de leur fiche de poste
– lors des entretiens annuels de progrès
– lors de tous les autres entretiens : de départ, de mi-carrière ou de fin de carrière
– lors de réunions d’équipe ou générale….

Et vous, à quel moment échangez-vous réellement avec vos équipes ?

De l’importance de la stratégie dans son entreprise !

13 janvier 2011

Comment développer son entreprise sans vision ?

Que le dirigeant soit seul (libéral, artisan, indépendant….) ou avec plusieurs voire de nombreux salariés, il est essentiel de prendre le temps régulièrement de se poser les questions suivantes :

  • quels sont mes objectifs ?
  • où je veux aller, avec qui ? (des collaborateurs, internes ou externes, des partenaires, des prestataires….)
  • quelles sont les compétences dont j’ai besoin pour atteindre mon objectif ?
  • mes objectifs professionnels sont-ils en accord avec mes objectifs personnels ?

Quelques exemples :

Dans une TPE, vous envisagez de vous développer et de recruter des commerciaux. Qui allez-vous recruter en premier, un commercial ou un responsable commercial ? La bonne réponse est la seconde…. En effet, ce premier commercial sera tout seul avec vous dans un premier temps à vendre vos produits ou services, mais après, il choisira avec vous son équipe qu’il pourra manager. Si vous choisisez la première solution et que le commercial n’a pas le potentiel ou les compétences à devenir responsable commercial, vous devrez alors lui recruter son responsable, ce qui est difficile à accepter, surtout pour un commercia qui a développé l’entreprise avec vous, non ?

Dans une PME en développement, vous devez remplacer un collaborateur qui est en poste depuis quelques temps, plutôt que d’envisager de recruter au même poste, penser à vos besoins futurs : un autre collaborateur pourrait peut-être reprendre tout ou partie du poste ? Est-ce nécessaire de recruter en interne ? Quels sont mes besoins pour demain; en quelques mots : repenser le poste. Tout changement est une opportunité positive d’avancer et un moment propice pour se poser et réfléchir.

Bon nombre de mes clients clarifient leur stratégie suite à nos échanges, et repartent dans une direction qui est claire, et pour eux, et pour leurs équipes

Il est bien plus aisé d’avancer en sachant où l’on va, n’est-il pas ?

Pourquoi l’oeil du DRH ?

19 octobre 2010

Nathalie Olivier vous fait part de son  point de vue de DRH terrain sur un point important dans la vie de l’entreprise, sous l’angle des RH !

Ces articles sont complémentaires aux nombreux articles rédigés dans le blog de RH Conseil PME !

N’hésitez-pas à écrire des commentaires ou à envoyer un mail à : conseil@rhconseilpme.com

Au plaisir d’échanger !

RSS Richesses Humaines pour PME !

  • Les conditions de travail des femmes en France et en Europe 30 novembre 2017
    Conditions de travail : ce que veulent les Françaises ! Depuis le 3 novembre à 11h44, les Françaises travaillent gratuitement, et ce jusqu’au 31 décembre 2017 Cette date, illustrant l’inégalité salariale entre hommes et femmes en France, nous avons voulu...
    rhconseil
  • Un webinar sur la prévention des RPS avec des outils concrets 29 novembre 2017
    J'ai eu le plaisir d'animer un webinar pour donner des clés afin d'améliorer la Qualité de Vie au travail, avec des clés Un grand merci pour vos nombreux commentaires et bonne mise en place de ces outils dans votre organisation...
    rhconseil
  • Comment motiver vos collaborateurs avec du sens ? 4 octobre 2017
    La solution contre le gaspillage alimentaire en entreprise Très loin du Greenwashing, le frigo jaune est une entreprise au top ! 1, 2, 3 signez ! 12 à 20 milliards d’euros / an de gâchis 18 Millions de tonnes de...
    rhconseil

RSS Je veux être heureux au travail !

  • Quelques chiffres sur le bonheur au travail ! 1 décembre 2017
    dessin de François Samson extrait du "guide du super candidat" nathalie olivier - eyrolles Un salarié heureux au travail est : 55% plus créatif 31 % plus productif 2 fois moins malade 6 fois moins absent Quant au chiffre pour...
    rhconseil
  • Une plateforme pour trouver et évaluer les formations 4 octobre 2017
    Pour trouver votre formation Comme pour Tripadvisor ou Booking, vous allez pouvoir comparer les formations ! Un moyen rapide de trouver une formation, de s'inscrire, et évaluer des formations Il y en a 20 000 dont celle présenter que j'anime,...
    rhconseil
  • Les différents niveaux de confiance 13 septembre 2017
    La confiance est un atout majeur pour avancer dans sa vie... Notre confiance et estime de soi est fluctuante, elle varie d'une période à une autre. Néanmoins, elle se renforce si on lâche prise et sur la voie du développement...
    rhconseil