Elle est terminée l’époque où il y avait d’un côté les patrons de l’autre les salariés…

Il subsiste toujours – surtout dans certaines entreprises – un clivage entre les cols blancs et les cols bleus, les cadres et les non-cadres, comme avant il y avait les cerfs et les seigneurs…

Aujourd’hui, un chef d’entreprise intelligent sait qu’il ne peut pas diriger tout seul, il doit travailler avec son réseau interne (ses collaborateurs) et son réseau externe (ses partenaires : OPCA, médecin du travail, expert-comptable, conseil RH…)

J’entends encore certaines personnes parler de collaborateurs qui sont « important » et d’autre non, alors pourquoi les avoir embaucher ? La réalité est que chaque personne est importante, son degré de responsabilité, ses attributions, son niveau d’autonomie et son positionnement dans l’organigramme est différent, mais s’il est présent dans l’entreprise, c’est bien qu’il sert l’entreprise, et donc qu’il est nécessaire et important, n’est-il pas ?

Certaines entreprises peuvent traverser de grandes difficultés du fait d’une mauvaise standardiste ou d’un comptable peu scrupuleux…. ils sont toujours peu importants à vos yeux ?

Ainsi, plus les entreprises ont un management participatif et définissent clairement qui fait quoi, plus elles améliorent leur climat social et leurs bénéfices avec ! Il est prouvé et reprouvé que placer l’homme au coeur de son organisation est rentable, alors qu’attendez-vous pour mener une réelle politique RH, avec une stratégie claire, une véritable politique de rémunération et de formation, une vision limpide et pour anticiper ???

Par ailleurs, mettre en avant chaque collaborateur – au-delà d’une reconnaissance bien nécessaire et humaine – amène les collaborateurs à être davantage autonomes, responsables et référents dans leurs missions et tâches.

A mon sens, l’assistanat est une grave erreur, et ne laisser aucune autonomie, ne pas déléguer, ne pas réellement communiquer amène vos collaborateurs à être au fur et à mesure de simples exécutants peu impliqués, ce qui renforce le sentiment de solitude du chef d’entreprise…

Responsabilisez chaque collaborateurs, prenez des décisions après avoir échangés tous ensemble lors de réunions et surtout communiquez, communiquez vraiment !

Vos salariés sont une mine d’or non exploitée…..

Si vous leur demandez leur avis sur un dossier, leurs suggestions concernant l’entreprise, ce qu’ils peuvent améliorer au niveau des conditions de travail, de votre site internet, de la gestion du temps, sur tous les aspects de leur poste, de leur service et de l’entreprise au sens large, ils vous apporterons des solutions qui vous ferons gagner beaucoup de temps et d’argent en plus de développer la motivation de toutes vos équipes !!!

A quel moment leur demander ?
– lors de la création ou de la réactualisation de leur fiche de poste
– lors des entretiens annuels de progrès
– lors de tous les autres entretiens : de départ, de mi-carrière ou de fin de carrière
– lors de réunions d’équipe ou générale….

Et vous, à quel moment échangez-vous réellement avec vos équipes ?