Archives de catégorie : Travail collaboratif

Le plaisir dans le travail !

13 juin 2011

Et si le travail procurait aussi beaucoup de plaisir ?

Apprendre à travailler et à découvrir ! Tout commence à l’école, nous nous rappelons nos matières préférées, elles étaient souvent en lien avec la pédagogie du professeur, le plaisir que nous avions à découvrir, car ces profs savaient nous donner du plaisir, aiguiser notre curiosité et l’envie d’apprendre voire de se dépasser.

Il faut savoir que nous apprenons 4 à 5 fois plus vite lorsque nous avons du plaisir !

Postulat de base : nous faisons bien ce que nous aimons….

Par la suite, à une époque de « formation tout au long de sa vie » (obligatoire, sinon nos compétences s’émoussent et nous devenons donc indubitablement incompétents….) avec toutes les possibilités qui s’offrent aux adultes (DIF, apprentissage, CIF et autres formations dans le cadre du plan), les formateurs ont le vent en poupe.

Néanmoins, il est vivement conseillé qu’ils varient le rythme, développement une pédagogie ludique et intègrent des jeux, d’où le développement des jeux de rôle, mises en situation, sérious games et autres légos pour adultes….

Je peux vous assurer que pour passionner des stagiaires novices sur le droit social, il est souhaitable de les intéresser au sujet de façon ludique si vous voulez qu’ils intègrent cette matière… peu intuitive !

Le plaisir comme compétence lors de ses recrutements !

Il est essentiel de recruter un futur collaborateur qui aime au moins à 60% son métier, ce qu’il va faire au sein de votre organisation. Pour ce faire, lors du recrutement, il est intéressant de s’intéresser à lui et lui demander quelles sont ses motivations et ce qu’il préfère dans son métier !
De même, il est primordial que le candidat puisse s’entendre avec son manager et ses collègues. Si la relation est tendue, la collaboration sera infructueuse et conflictuelle. Ce n’est pas une question de « bien » ou « pas bien », c’est juste une question de différence, nous pouvons ou non bien s’accorder pour travailler avec un collaborateur, c’est comme pour un mariage…. Et il est tout à fait illusoire de penser que l’on va changer son collaborateur (ou son mari !). Ainsi, dès le départ, se poser les bonnes questions sur le savoir-être et les valeurs qui sont essentielles pour travailler avec nous (personnes et organisation).

Plaisir = motivation !

Êtes-vous longtemps motivé à faire une activité que vous n’appréciez pas ? Moi non plus…. Ainsi il y a plus de chance pour que le collaborateur qui aime son travail reste au sein de votre entreprise, s’il peut exercer ses talents et s’épanouir dans des missions qui le passionnent.
Il est intéressant par ailleurs de voir se développer des crèches, salles de sport, masseurs et autres bar lounges qui ont pour objectif d’améliorer les conditions de travail des salariés, afin qu’ils puissent se sentir bien au sein de leur entreprise… pour une plus grande satisfaction donc !
Qui dit motivé dit souvent fidélisé, le plaisir au travail apporte du sens, les personnes s’intéressent à leur travail, comprennent ce qu’ils font, pourquoi et pour quoi….Cela développe également le sentiment d’appartenance (plaisir à appartenir à une équipe)
Lorsqu’une personne est épanouie dans son travail, elle est joyeuse, inventive, créative et apporte de la convivialité. Le rire et l’enthousiasme sont contagieux et c’est tant mieux !

Comme j’aime à le dire « une journée sans rire est une journée perdue »….
Et la communication ?

Apprécier ses collègues, boss, partenaires, clients, c’est mieux communiquer avec eux ; comment expliquer quelque chose qui ne nous intéresse pas ?

Cette communication se retrouve dans le transfert des compétences, non  seulement pour les séniors mais pour tous les formateurs internes, binômes….

Un bon vendeur aime l’humain et la négociation, il a de l’enthousiasme à faire son métier, sans quoi il rentre avec des bons de commande vierges….
Un bon manager, apprécie son équipe, a une forte dimension humaine, s’intéresse aux autres et a envie de les faire progresser, monter en compétences. Il fonctionne non pas sur la peur mais sur le plaisir d’avancer et de réussir ensemble !
Plaisir, développement personnel et dépassement de soi !

Quel bonheur de comprendre, d’arriver à faire quelque chose de nouveau, la satisfaction du travail bien fait en regardant le résultat !

Y arriver, voila qui procure beaucoup de satisfaction, gagner une mission, accomplir une tâche ardue, aller plus loin, proposer des idées qui sont reprises…

L’épanouissement personnel se développe grandement dans le travail, en même temps que nos relations sociales, c’est d’ailleurs un lieu privilégié pour développer son cercle relationnel, voire se faire des amis.Le travail apporte également la reconnaissance sociale et une réponse à la sempiternelle question « vous faites quoi dans la vie ? »….
Enfin, si vous avez du plaisir dans votre travail, vous pourrez le transmettre à vos enfants pour qui vous êtes un modèle, c’est votre paradigme que vous leur offrez…

Un peu de sémantique avec les définitions du Petit Robert :

Travail : « Ensemble des activités humaines coordonnées en vue de produire quelque chose »
Plaisir : «  ce qui procure à quelqu’un une émotion  ou une sensation agréable, une satisfaction ; objet ou action qui en est la source ou l’occasion »….Vous êtes d’accord, c’est bigrement compatible non ?!

Les bienfaits du travail collaboratif….

13 février 2011

Elle est terminée l’époque où il y avait d’un côté les patrons de l’autre les salariés…

Il subsiste toujours – surtout dans certaines entreprises – un clivage entre les cols blancs et les cols bleus, les cadres et les non-cadres, comme avant il y avait les cerfs et les seigneurs…

Aujourd’hui, un chef d’entreprise intelligent sait qu’il ne peut pas diriger tout seul, il doit travailler avec son réseau interne (ses collaborateurs) et son réseau externe (ses partenaires : OPCA, médecin du travail, expert-comptable, conseil RH…)

J’entends encore certaines personnes parler de collaborateurs qui sont « important » et d’autre non, alors pourquoi les avoir embaucher ? La réalité est que chaque personne est importante, son degré de responsabilité, ses attributions, son niveau d’autonomie et son positionnement dans l’organigramme est différent, mais s’il est présent dans l’entreprise, c’est bien qu’il sert l’entreprise, et donc qu’il est nécessaire et important, n’est-il pas ?

Certaines entreprises peuvent traverser de grandes difficultés du fait d’une mauvaise standardiste ou d’un comptable peu scrupuleux…. ils sont toujours peu importants à vos yeux ?

Ainsi, plus les entreprises ont un management participatif et définissent clairement qui fait quoi, plus elles améliorent leur climat social et leurs bénéfices avec ! Il est prouvé et reprouvé que placer l’homme au coeur de son organisation est rentable, alors qu’attendez-vous pour mener une réelle politique RH, avec une stratégie claire, une véritable politique de rémunération et de formation, une vision limpide et pour anticiper ???

Par ailleurs, mettre en avant chaque collaborateur – au-delà d’une reconnaissance bien nécessaire et humaine – amène les collaborateurs à être davantage autonomes, responsables et référents dans leurs missions et tâches.

A mon sens, l’assistanat est une grave erreur, et ne laisser aucune autonomie, ne pas déléguer, ne pas réellement communiquer amène vos collaborateurs à être au fur et à mesure de simples exécutants peu impliqués, ce qui renforce le sentiment de solitude du chef d’entreprise…

Responsabilisez chaque collaborateurs, prenez des décisions après avoir échangés tous ensemble lors de réunions et surtout communiquez, communiquez vraiment !

Vos salariés sont une mine d’or non exploitée…..

Si vous leur demandez leur avis sur un dossier, leurs suggestions concernant l’entreprise, ce qu’ils peuvent améliorer au niveau des conditions de travail, de votre site internet, de la gestion du temps, sur tous les aspects de leur poste, de leur service et de l’entreprise au sens large, ils vous apporterons des solutions qui vous ferons gagner beaucoup de temps et d’argent en plus de développer la motivation de toutes vos équipes !!!

A quel moment leur demander ?
– lors de la création ou de la réactualisation de leur fiche de poste
– lors des entretiens annuels de progrès
– lors de tous les autres entretiens : de départ, de mi-carrière ou de fin de carrière
– lors de réunions d’équipe ou générale….

Et vous, à quel moment échangez-vous réellement avec vos équipes ?

RSS Je veux être heureux au travail !

  • Métier : écrivain 10 octobre 2018
    Bonjour Maryam Vieville, parlez-nous de votre métier d'écrivaine : Un écrivain, c’est une âme seule, pas forcément isolée, j’ai une famille, des amis…mais souvent je m’échappe, entourée de tous, je suis ailleurs, mon corps et mon sourire sont là, mais...
    rhconseil
  • Une vie de rêve ? 22 août 2018
    Une vidéo très inspirante sur nos priorités dans la vie à voir, revoir et partager :) En résumé, c’est l’histoire d’un couple qui s’aime et qui adore faire des cupcakes. Ils ont un plan : ouvrir une pâtisserie et s'aimer...
    rhconseil
  • Une formation gratuite pour les entrepreneuses 19 juin 2018
    Mesdames, si vous souhaiter monter une activité, allez faire un tour sur www.maboite-entrepreneuse.fr ! Force Femmes lance une plateforme de e-learning entièrement pensée pour les entrepreneuses baptisée MaBoîte Utile et stimulante, cette plateforme couvre toutes les étapes essentielles pour monter...
    rhconseil